Donald MacPherson, directeur général

Donald-Casual-1-1

Twitter @donaldmacmac

Donald MacPherson est une figure de proue au Canada en matière de politiques sur les drogues. Il préconise des politiques sur les drogues qui sont fondées sur les principes de la santé publique, les preuves scientifiques, les droits de la personne et l’inclusion sociale. Il participe aux travaux sur les politiques en matière de drogues aux échelons local, national et international et est l’un des membres fondateurs de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues. M. MacPherson a été le premier coordonnateur des politiques sur les drogues en Amérique du Nord, pour la Ville de Vancouver; il a occupé ces fonctions pendant 22 ans. Il est l’auteur de la Stratégie à quatre piliers de la Ville de Vancouver, un document phare prônant de nouvelles approches aux problèmes de drogues en se fondant sur les principes de la santé publique et la réglementation appropriée de toutes les substances psychoactives.

M. MacPherson est également co-auteur des livres Raise Shit! Social Action Saving Lives (2009) et More Harm than Good: Drug Policy in Canada (2016). Il a reçu en 2007 le Prix national d’excellence en politiques publiques canadiennes de la Kaiser Foundation. En 2009, la Drug Policy Alliance des États-Unis lui a décerné le Prix Richard Dennis de la paix en matière de drogues, pour son travail exceptionnel en matière de réforme des politiques sur les drogues, et la Ville de Vancouver a reçu le Prix de la ville sécuritaire du Canadian Urban Institute, pour sa Stratégie à quatre piliers en matière de drogue.

M. MacPherson a également reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, en 2013, pour ses travaux de réforme des politiques sur les drogues. En 2017, MacPherson a reçu le Prix Nora et Ted Sterling en soutien à la controverse, à l’Université Simon Fraser. Et en 2019, il a reçu le Prix d’excellence du BC Center on Substance Use pour l’ensemble de sa carrière.

Scott Bernstein, directeur des politiques

Scott-Website

Twitter@scott_bern

Scott Bernstein est directeur des politiques à la Coalition canadienne des politiques sur les drogues, dont il dirige les travaux sur la réglementation légale des drogues, la décriminalisation et les politiques internationales en matière de drogues. Par sa propre pratique juridique et par le biais de la Pivot Legal Society, un organisme à but non lucratif établi à Vancouver, M. Bernstein a contribué à des affaires de contentieux stratégique axé sur la promotion des droits humains des personnes qui consomment des drogues – notamment en contestant des règlements municipaux néfastes à la réduction des méfaits, en plaidant pour l’accès au traitement avec prescription d’héroïne et en plaidant devant la Cour suprême du Canada et des tribunaux inférieurs pour la défense d’Insite, le premier site d’injection supervisée sanctionné en Amérique du Nord.

Avant de se joindre à l’équipe de la CCPD, il était responsable de programme au Global Drug Policy Program des Fondations Open Society, à New York. Dans ces fonctions, il a soutenu la collaboration au sein d’un mouvement mondial de réforme axé sur la Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies (SEAGNU/UNGASS) de 2016 – par l’octroi de subventions, l’expertise en matière de politiques et la planification stratégique; il a également soutenu le mouvement naissant de réforme des politiques sur les drogues en Afrique. M. Bernstein est titulaire d’une maîtrise en études de l’environnement de l’Université du Wisconsin et d’un doctorat en droit de l’Université de la Colombie-Britannique.

Peter Kim, responsable des communications stratégiques

Peter CDPC 2

Twitter@peterkimdata

Peter Kim, stratège des communications et activités numériques de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues, met à profit sa passion pour la narration à impact et sa vaste expérience médiatique. Pendant plus d’une décennie, il a été journaliste dans le monde des médias numériques, de la télé et de la radio, à Vancouver et à Toronto, notamment pour Global News, Citytv et CKNW. Le journalisme l’a amené à couvrir un large éventail de sujets, allant de la politique à la santé, en passant par les technologies et la justice sociale. Ses reportages sur la création et la croissance du mouvement Canadian Black Lives Matter à Toronto ont donné l’élan à sa transition vers les communications dans le secteur du changement social. En 2007, M. Kim a reçu le prix Dan McArthur de la RTNDA en journalisme approfondi; et pendant ses études, il a fondé une section Journalist for Human Rights dans son école.

En 2016, la principale plateforme mondiale de visualisation et d’analyse de données d’entreprise, Tableau, l’a salué comme étant l’un des 10 journalistes à suivre. M. Kim est le fondateur de la section de Data for Good de Vancouver, où il a dirigé et géré la croissance d’une équipe de plus de 300 scientifiques, ingénieurs et programmeurs spécialisés dans les données et engagés au changement social positif. Leur premier blitz de données était axé sur l’appui à la Vancouver Overdose Prevention Society et à son travail salvateur dans le quartier Downtown Eastside.

Avant de se joindre à l’équipe de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues, M. Kim était responsable des communications et des activités numériques pour la Pivot Legal Society, dont il a contribué à transformer et à élargir la présence numérique et les stratégies de plaidoyer pour le bien de communautés marginalisées – notamment les personnes qui consomment des drogues, les travailleuse(-eur)s du sexe, les personnes sans abri et celles affectées par la violence policière. Il est également enseignant à temps partiel dans un collège, en visualisation numérique et visualisation de données.

Imane Tounsi, coordonnatrice de programme

Imane Tounsi

Imane Tounsi est la coordonnatrice de programme de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues. Elle apporte à l’équipe plus de 10 années d’expérience en relations internationales et en gestion des opérations pour divers projets internationaux.

Avant de se joindre à l’équipe de la CCPD, elle a été chef de bureau à l’ambassade d’Australie au Maroc et faisait partie intégrante de l’équipe qui a créé la première ambassade d’Australie dans ce pays. À ce titre, Mme Tounsi a dirigé l’élaboration et la mise en œuvre de tous les éléments des politiques corporatives et administratives afin de soutenir les fonctions essentielles de l’ambassade.

Sa formation multidisciplinaire et ses compétences linguistiques lui ont permis de réussir dans une grande diversité de secteurs, auprès de joueurs internationaux comme le Service des visas et de l’immigration du Royaume-Uni (UKVI), le ministère des Transports (DfT) du Royaume-Uni, l’ambassade du Royaume-Uni à Rabat, Volunteer Services Overseas (VSO) et l’Agency for International Development des États-Unis (USAID).

Reconnue par ses collègues pour sa résilience et son charisme, Mme Tounsi s’est acquis la réputation d’être une personne efficace dans la résolution de problèmes et dont les compétences permettent de mener à bien un projet. En rejoignant la CCPD, elle espère contribuer à un changement social positif en apportant une perspective internationale à ce rôle et en aidant à concrétiser la vision de l’organisme : des politiques en matière de drogues qui soient fondées sur les principes de la santé publique, les droits de la personne et l’inclusion sociale.

Angela Sealy, responsable de la participation communautaire

portrait of a woman in blue suit with grey background

Angela Sealy s’est jointe à l’équipe de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues en novembre 2019, en tant que responsable de la participation communautaire. Mme Sealy compte mettre sa vaste expertise de la participation communautaire au profit de la CCPD et des communautés qu’elle sert. Elle est reconnue comme une habile développeuse de liens et une communicatrice capable d’aider des groupes diversifiés à trouver un terrain d’entente et un sens commun même dans le conflit et devant l’adversité.

Mme Sealy considère que le changement stratégique et sa réalisation sont des moyens d’améliorer la société et l’équité en santé. Elle est titulaire d’une maîtrise en éducation des adultes, d’un certificat en dialogue et participation communautaires ainsi que d’un baccalauréat ès arts de l’Université de Victoria avec majeure en psychologie.

Avant de se joindre à l’équipe de la CCPD, Mme Sealy a été conseillère dans des centres pour personnes mineures, spécialiste en participation du personnel à la Provincial Housing Corporation, puis consultante indépendante en facilitation et en services de formation auprès d’organismes de diverses régions du Canada.

Dans son temps libre, elle aime voyager et faire des activités de plein air. Sa citation préférée vient de Nelson Mandela : "J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre. Moi aussi, j’ai ressenti la peur plus que je ne peux m’en souvenir, mais je l’ai dissimulée derrière le masque de l’audace. La personne brave n’est pas celle qui n’a pas peur, mais celle qui conquiert cette peur."

Nathaniel Canuel, producteur en médias numériques

Nat

Nathaniel Canuel, vidéaste primé, est producteur en médias numériques à la Coalition canadienne des politiques sur les drogues. Il est spécialiste en œuvres narratives numériques; il produit des documentaires et courts-métrages depuis l’école primaire. Il allie ses habiletés de cinéaste à sa passion pour l’impact social positif et la collecte de fonds. Pendant plus d’une décennie, il a vécu en Afrique orientale, où il a travaillé comme vidéaste et spécialiste en communications dans le secteur des ONG à but non lucratif, aidant des organismes à créer du contenu pour témoigner de leurs réalités d’une façon qui touche la cible. En 2015, il s’est joint à l’équipe du Programme ONU-Habitat (l’Agence des Nations Unies pour les établissements humains – villes et bidonvilles), ce qui l’a amené à parcourir le monde pour documenter les histoires et les réussites de bénéficiaires de l’ONU et d’organismes populaires aux premières lignes du changement social positif.

M. Canuel est également cofondateur d’Up With Hope, un organisme dirigé par des jeunes, établi en 2008 afin d’aider de jeunes leaders à bâtir des locaux physiques dans des habitats informels. Avec d’autres jeunes activistes, il a fait d’importantes contributions à la gestion de l’espace public et des déchets, dans le secteur informel, et a mis en place de nombreuses installations de gestion des déchets dirigées par des jeunes, de même que des centres sociaux, des centres informatiques, des jardins communautaires, des terrains de soccer et d’autres projets créateurs de revenus.