Donald MacPherson, directeur général

Donald MacPhersonDonald MacPherson est une figure de proue au Canada en matière de politiques sur les drogues. Il préconise des politiques sur les drogues qui sont fondées sur les principes de la santé publique, les preuves scientifiques, les droits de la personne et l’inclusion sociale. Il participe aux travaux sur les politiques en matière de drogues aux échelons local, national et international et est l’un des membres fondateurs de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues. M. MacPherson a été le premier coordonnateur des politiques sur les drogues en Amérique du Nord, pour la Ville de Vancouver; il a occupé ces fonctions pendant 22 ans. Il est l’auteur de la Stratégie à quatre piliers de la Ville de Vancouver, un document phare prônant de nouvelles approches aux problèmes de drogues en se fondant sur les principes de la santé publique et la réglementation appropriée de toutes les substances psychoactives.

M. MacPherson est également co-auteur des livres Raise Shit! Social Action Saving Lives (2009) et More Harm than Good: Drug Policy in Canada (2016). Il a reçu en 2007 le Prix national d’excellence en politiques publiques canadiennes de la Kaiser Foundation. En 2009, la Drug Policy Alliance des États-Unis lui a décerné le Prix Richard Dennis de la paix en matière de drogues, pour son travail exceptionnel en matière de réforme des politiques sur les drogues, et la Ville de Vancouver a reçu le Prix de la ville sécuritaire du Canadian Urban Institute, pour sa Stratégie à quatre piliers en matière de drogue.

M. MacPherson a également reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, en 2013, pour ses travaux de réforme des politiques sur les drogues. En 2017, MacPherson a reçu le Prix Nora et Ted Sterling en soutien à la controverse, à l’Université Simon Fraser. Et en 2019, il a reçu le Prix d’excellence du BC Center on Substance Use pour l’ensemble de sa carrière.

Erin Howley, associée de recherche qualitative

Headshot of Erin HowleyErin Howley est associée de recherche qualitative à la Coalition canadienne des politiques sur les drogues, où elle dirige une recherche nationale sur les méthodes d’approvisionnement sûr. Par ce travail, elle espère faire progresser les approches pratiques visant à garantir la sécurité et les droits des personnes qui consomment des drogues et du grand public. Erin possède plus de dix années d’expertise à l’intersection de la recherche communautaire et de l’éducation aux adultes dans les prisons, les soins de santé et les quartiers. Elle a dirigé de nombreux projets de recherche et d’évaluation axés sur la réduction des méfaits, la santé mentale et l’inclusion sociale, avec des organismes de santé et de services sociaux de première ligne. Leader reconnue d’initiatives d’éducation communautaire, elle croit au pouvoir de l’apprentissage communautaire conjoint et du partage de connaissances afin de susciter des changements à grande échelle.

Avant de se joindre à la Coalition canadienne des politiques sur les drogues, Erin était directrice artistique de CONSENT IS, une campagne d’éducation du public basée sur les arts et portant sur la signification du consentement pour les personnes marginalisées. Elle est titulaire d’une maîtrise en études environnementales de l’Université York, avec spécialisation en pratiques d’animation psychosociale tenant compte des traumatismes dans les communautés de personnes qui consomment des drogues.

Beeta Senedjani, Assistante de projet Dialogues

Beeta SenedjaniBeeta Senedjani est l'assistante du projet Dialogues de la CCPD, où elle participe aux dialogues nationaux du Getting to Tomorrow et au projet de dialogues provinciaux (C.-B.) Broken Drug Policies. Elle est une chef de projet expérimentée et elle possède près de 10 ans d'expérience dans le secteur de la santé et des services sociaux. Plus récemment, au centre Planned Parenthood à Toronto, Beeta a développé un programme de promotion de la santé mentale axé sur les jeunes. Dans le cadre de son travail avec la Fondation New Leaf, elle anime également des groupes de préparation à la vie, de yoga et de pleine conscience pour les jeunes de Scarborough et de Rexdale. Beeta est membre du conseil du Rouge Valley Conservation Centre et bénévole depuis longtemps pour le centre Canadian Centre for Victims of Torture. De plus, elle est membre du Greenhouse Theatre, un collectif artistique basé à Scarborough. Beeta a obtenu une maîtrise en éducation de l’Ontario Institute for Studies in Education, avec une spécialisation en éducation dans le domaine de la justice sociale. Pendant son temps libre, Beeta aime les bains de forêt et la chasse aux champignons.

Nicole Luongo, coordonnatrice des changements aux systèmes

Nicole Luongo was born and raised on the unceded, traditional territories of the Sḵwx̱wú7mesh (Squamish), Stó:lō and Səl̓ílwətaʔ/Selilwitulh (Tsleil-Waututh) and xʷməθkʷəy̓əm (Musqueam) Nations (Vancouver, B. C.). She is the Canadian Drug Policy Coalition’s BC systems change coordinator, where she oversees a project that advances education and advocacy around legal regulation. She is passionate about moving the conversation on drug policy beyond decriminalization and is guided by experiential knowledge of illicit drug use and homelessness.

Nicole has spent a decade working in solidarity with those most impacted by the intersections of drug prohibition, housing-deprivation, and disability (in)justice, including as a member of the Vancouver Area Network of Drug Users (VANDU) and the Canadian Association of People who Use Drugs (CAPUD). Her academic background is in medical sociology, and she mostly conducts research in the fields of Mad and critical drug studies. Before joining the CDPC, Nicole taught college in Alberta and throughout the Lower Mainland.

Peter Kim, directeur des communications stratégiques

Peter Kim, stratège des communications et activités numériques de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues, met à profit sa passion pour la narration à impact et sa vaste expérience médiatique. Pendant plus d’une décennie, il a été journaliste dans le monde des médias numériques, de la télé et de la radio, à Vancouver et à Toronto, notamment pour Global News, Citytv et CKNW. Le journalisme l’a amené à couvrir un large éventail de sujets, allant de la politique à la santé, en passant par les technologies et la justice sociale. Ses reportages sur la création et la croissance du mouvement Canadian Black Lives Matter à Toronto ont donné l’élan à sa transition vers les communications dans le secteur du changement social. En 2007, M. Kim a reçu le prix Dan McArthur de la RTNDA en journalisme approfondi; et pendant ses études, il a fondé une section Journalist for Human Rights dans son école.

En 2016, la principale plateforme mondiale de visualisation et d’analyse de données d’entreprise, Tableau, l’a salué comme étant l’un des 10 journalistes à suivre. M. Kim est le fondateur de la section de Data for Good de Vancouver, où il a dirigé et géré la croissance d’une équipe de plus de 300 scientifiques, ingénieurs et programmeurs spécialisés dans les données et engagés au changement social positif. Leur premier blitz de données était axé sur l’appui à la Vancouver Overdose Prevention Society et à son travail salvateur dans le quartier Downtown Eastside.

Avant de se joindre à l’équipe de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues, M. Kim était responsable des communications et des activités numériques pour la Pivot Legal Society, dont il a contribué à transformer et à élargir la présence numérique et les stratégies de plaidoyer pour le bien de communautés marginalisées – notamment les personnes qui consomment des drogues, les travailleuse(-eur)s du sexe, les personnes sans abri et celles affectées par la violence policière. Il est également enseignant à temps partiel dans un collège, en visualisation numérique et visualisation de données.

Nathaniel Canuel, producteur en médias numériques

Nathaniel Canuel, vidéaste primé, est producteur en médias numériques à la Coalition canadienne des politiques sur les drogues. Il est spécialiste en œuvres narratives numériques; il produit des documentaires et courts-métrages depuis l’école primaire. Il allie ses habiletés de cinéaste à sa passion pour l’impact social positif et la collecte de fonds. Pendant plus d’une décennie, il a vécu en Afrique orientale, où il a travaillé comme vidéaste et spécialiste en communications dans le secteur des ONG à but non lucratif, aidant des organismes à créer du contenu pour témoigner de leurs réalités d’une façon qui touche la cible. En 2015, il s’est joint à l’équipe du Programme ONU-Habitat (l’Agence des Nations Unies pour les établissements humains – villes et bidonvilles), ce qui l’a amené à parcourir le monde pour documenter les histoires et les réussites de bénéficiaires de l’ONU et d’organismes populaires aux premières lignes du changement social positif.

M. Canuel est également cofondateur d’Up With Hope, un organisme dirigé par des jeunes, établi en 2008 afin d’aider de jeunes leaders à bâtir des locaux physiques dans des habitats informels. Avec d’autres jeunes activistes, il a fait d’importantes contributions à la gestion de l’espace public et des déchets, dans le secteur informel, et a mis en place de nombreuses installations de gestion des déchets dirigées par des jeunes, de même que des centres sociaux, des centres informatiques, des jardins communautaires, des terrains de soccer et d’autres projets créateurs de revenus.

Shay Vanderschaeghe, Responsable du programme Stimulus

Shay est la coordinatrice de Stimulus 2020 de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues. Shay est née dans une région rurale du Manitoba et a vécu en Alberta où elle a travaillé et dirigé des organisations régionales et provinciales consacrées au VIH et à la réduction des risques depuis 1993. Au cours de ses 14 années comme Directrice exécutive, Shay a réussi la transition de la société Turning Point en élargissant son champ d'action et changeant de nom, ainsi qu'en diversifiant la base de financement de l'organisation pour inclure NightReach, The Women's Program, et la rémunération à l'acte. Le travail communautaire de Shay a consisté à créer ou à soutenir la création d'organisations communautaires à but non lucratif, notamment la société Central Alberta Pride, la société Safe Harbour, la Central Alberta Rainbow Youth et la société Trans and Non-Binary Aid. Elle est également bénévole dans un poste de cadre supérieur au sein du conseil d'administration de la Community Legal Clinic.

Lors de son travail dans le secteur à but non lucratif de l'Alberta, Shay a travaillé en collaboration pour planifier et mettre en œuvre les 13 conférences en Alberta sur la réduction des risques, et a ensuite coordonné avec succès le tout premier Stimulus 2018 : Drogues, politiques et pratiques au Canada, alors qu'elle travaillait pour Streetworks. Au cours de sa carrière, Shay a remporté le prix HIV Community Link Roger Leclerc Award et le prix Women of Excellence Award in Health.

Avant de rejoindre la Coalition canadienne des politiques sur les drogues, Shay a travaillé pour Heritage Family Services afin d'accroître leur capacité culturelle LGBTQ+ et de créer Haven, le premier foyer de groupe pour les jeunes de divers sexes et/ou orientations sexuelles qui sont pris en charge au Canada. Haven a atteint un taux d'occupation de 100 % dès la première année. Avec le CCPD, elle espère augmenter la participation à la conférence nationale Stimulus en y incluant plus de personnes ayant une expérience vécue ainsi que d'autres défenseurs venant de communautés rurales et frontalières afin de présenter leurs innovations, leur résilience et le succès de leurs relations.

Pendant son temps libre, Shay aime le camping hors réseau, les films, les médias sociaux et les voyages internationaux. Sa citation préférée est « Tout ce qui n'est pas donné est perdu », de Hasari Pal. Shay travaille à son domicile à Red Deer, en Alberta, avec son chien Lyric.

Shane Calder, Coordinateur du projet Dialogues

Shane CalderShane est le coordinateur de la série de dialogues nationaux du CCPD, Getting to Tomorrow. Né et élevé sur le territoire des Lekwungen (Victoria, C.-B.), il participe à l'organisation communautaire depuis 1993. Se concentrant principalement sur les questions de pauvreté, de l'itinérance et des droits des travailleurs, Shane a agi en solidarité face à de nombreuses luttes en organisant des événements communautaires et des manifestations de résistance. Shane a des expériences variées en matière d'organisation, qu'il s'agisse de rassemblements de milliers de personnes ou de forums de quelques personnes, et tout ce qui se trouve entre les deux. C'est un animateur, un éducateur et un orateur expérimenté qui prend plaisir à s'impliquer dans l'organisation populaire, évoluant au fil des ans pour adopter une approche plus centrée sur les personnes, et cherchant à incorporer des principes de collaboration et de méthodes anti-oppressives dans ses efforts d'organisation.

Figure de proue dans plusieurs mouvements de masse, Shane a rejoint AVI Health and Community Services (autrefois appelé AIDS Vancouver Island) en 2008, alors que l'organisation était en crise suite à la perte de son programme de distribution de seringues et à une forte opposition du public. Dans ce contexte, Shane a eu le privilège de travailler auprès des Personnes ayant une expérience vécue de la criminalisation de la drogue et avec leurs alliés. En organisant la résistance à la stigmatisation et à la violence structurelle vécues par ceux qui sont au centre de la guerre contre la drogue, Shane a été profondément marqué par les relations qu'il a gagnées et perdues pendant cette période, et qui le touchent encore. Pendant son travail à l'AVI, il a eu le privilège de co-créer le programme Street College Program, la Convergence annuelle pour les personnes qui consomment des drogues, Harm Reduction Victoria, la campagne Yes2scs (qui signifie « oui aux services de consommation supervisée »), et le réseau communautaire South Island Overdose Response Network. En outre, Shane est fier de travailler avec SOLID Outreach Services et avec l'association BC/Yukon Association of Drug War Survivors, deux groupes très influents qui agissent à la fois par et pour les personnes qui sont engagées dans la lutte contre la drogue.