Directeur général

Fonction : Directeur général

Relevant du : Conseil d’administration

Le poste : La Coalition canadienne des politiques sur les drogues cherche un directeur général qualifié et un militant pour diriger notre équipe grandissante afin de faire face à ce moment important dans le développement de la politique canadienne en matière de drogues. Le directeur général possédera des connaissances et des compétences en ce qui concerne les processus stratégiques de promotion des politiques en matière de drogues, la gestion du développement organisationnel et du changement, la collecte de fonds, la gestion du personnel, les partenariats et les relations publiques, ainsi que la gouvernance. La personne recherchée devra avoir démontré sa capacité à adopter une approche intersectorielle de la justice, de l’équité, de la diversité et de l’inclusion dans ses fonctions, et posséder une connaissance pratique (ou être capable de se renseigner rapidement) des politiques locales, nationales et internationales en matière de drogues, ainsi que des initiatives de réforme des politiques sur les drogues et des services innovants destinés aux personnes qui consomment de la drogue.

La CCPD a connu une expansion rapide de son équipe et de son travail programmatique, le tout dans un contexte marqué par la crise des empoisonnements par la drogue et la pandémie de la COVID-19. Ce poste correspond aux responsabilités prévues sur le long terme, et le prochain directeur général peut compter passer les 12 à 18 premiers mois à diriger un renouvellement de la stratégie et de la gouvernance, à mener les efforts de collecte de fonds et à gérer le changement pendant que l’organisation se développe. En succédant au directeur général fondateur Donald MacPherson, le candidat pourra s’attendre à travailler avec le conseil d’administration pour élaborer et faire évoluer le rôle au fil du temps.

Date limite de candidature : 10 septembre 2022

Date de début souhaitée : Mi-novembre 2022

Site, horaires et déplacements : Vancouver/à distance — Le bureau principal de la CCPD est situé sur les territoires non cédés xʷməθkʷəy̓əm (Musqueam), Sḵwx̱wú 7mesh Úxwumixw (Squamish), et səl̓ilw̓ətaʔɬ (Tsleil-Waututh), dans la ville qu’on appelle Vancouver, à la faculté des sciences de la santé de l’Université Simon Fraser. Les membres de l’équipe du personnel collaborent actuellement à distance à travers trois fuseaux horaires et travaillent avec des gens à travers six fuseaux horaires ou plus, en respectant les heures normales de bureau et parfois les soirs et les fins de semaine. Le titulaire de ce poste sera aussi appelé à voyager au Canada ainsi qu’à l’étranger. Le directeur général aura à établir des liens solides avec les parties prenantes clés de l’Université Simon Fraser et passera beaucoup de temps dans la région du Lower Mainland de la Colombie-Britannique pendant la première année. Toutefois, un candidat possédant de solides compétences en gestion et en communication à distance ne doit pas obligatoirement vivre dans la région du Lower Mainland (les conditions particulières peuvent être modifiées et pourront être discutées pendant le recrutement).

Salaire : 100 000 à 110 000 dollars de salaire annuel de départ, selon les compétences et l’expérience.

La CCPD contribue à la réforme de la politique et de la législation en matière de drogues en élaborant et en proposant des recommandations politiques constructives, en établissant des partenariats durables et mutuellement bénéfiques, en rassemblant et en diffusant des informations et des analyses précises et en encourageant un dialogue et une action productifs entre les membres de la société civile.

Les priorités politiques actuelles de la CCPD sont centrées sur la réduction des méfaits, la décriminalisation des drogues, la réglementation légale et l’approvisionnement sûr en drogues.

La Coalition canadienne des politiques sur les drogues (CCPD) s’engage à respecter l’équité, la diversité, la justice et l’inclusion, et vise à renforcer son engagement envers ces principes et leur application. Nous reconnaissons le savoir qui provient de l’expérience vécue et invitons les candidats à partager avec nous comment leur expérience liée à l’indigénéité, à la race, à la consommation de drogues, aux capacités, à la sexualité, à l’identité sexuelle, à la classe sociale, à la citoyenneté/au statut d’immigrant ou à la criminalisation des drogues ou du travail du sexe pourraient leur permettre de renforcer leur capacité à assumer ce rôle. (La communication de ces identités et expériences est bienvenue, mais n’est pas attendue/exigée ; les candidats auront l’occasion de démontrer leurs compétences et connaissances au cours du processus de recrutement). Si vous êtes passionné.e par la mission de la CCPD et si vous possédez les qualités et compétences nécessaires indiquées ci-dessous, nous vous encourageons fortement à postuler.

Fonctions et responsabilités :

Direction organisationnelle et planification stratégique

  • Diriger l’équipe du personnel de la CCPD afin de réaliser notre mission et notre vision de transformer la politique sur les drogues au Canada, avec la supervision du Conseil de gouvernance et en collaboration avec les membres de notre coalition et nos partenaires clés.
  • Maintenir une focalisation stratégique et la clarté par la planification stratégique, des évaluations efficaces et d’autres processus de synthèse et d’élaboration de stratégies, conformément à la mission et aux objectifs politiques de la CCPD, qui comprennent la décriminalisation, la réglementation légale, la réduction des méfaits et l’approvisionnement sûr en drogues dans un contexte de justice et d’équité.

 Gouvernance

  • En collaboration avec le conseil d’administration, mettre en place un plan de travail de gouvernance comprenant, entre autres, la planification stratégique, l’approbation des budgets, les politiques de ressources humaines, les stratégies de financement, les stratégies de coalition et de partenariat, et la gestion des risques.
  • Soutenir le conseil d’administration et le personnel pour que soient assurées une diversité et une représentation équitables dans les processus de gouvernance, d’embauche, de partenariat et de consultation, ce qui inclut, mais non exclusivement, la représentation des personnes ayant une expérience vivante ou vécue de la dépendance aux drogues.
  • Veiller à ce que la communication entre les organes de gouvernance, le personnel et les membres de la coalition soit efficace, notamment en facilitant la participation effective aux priorités et aux décisions de gouvernance.
  • S’assurer que les protocoles d’entente avec l’Université Simon Fraser et les partenaires clés sont maintenus et mis à jour au besoin.

Collecte de fonds et finances

  • Diriger la collecte de fonds et la stratégie financière de la CCPD, y compris le développement du financement des fondations et de la recherche, la rémunération à l’acte, le conseil et les campagnes de donateurs et de parrainage.
  • Diriger la budgétisation et superviser les rapports financiers ; en collaboration avec le directeur des opérations, assurer une gestion efficace des finances de la CCPD.
  • Travailler avec « SFU Advancement » pour trouver des possibilités de subventions, de commandites et de dons ; guider la préparation et la présentation de propositions et de demandes pour le financement.

Partenariats, plaidoyer et relations publiques

  • Établir et maintenir des relations organisationnelles stratégiques, en particulier avec les principales parties prenantes, telles que les groupes de personnes qui consomment des drogues, les prestataires de services, les partenaires nationaux et internationaux et les organisations de changement social, les responsables autochtones, les liaisons gouvernementales en matière de législation et de financement, et les bailleurs de fonds.
  • En collaboration avec l’analyste politique principal, le personnel et les membres de la coalition, participer à l’élaboration des positions politiques, de la stratégie de plaidoyer et de la mobilisation de la coalition et des partisans.
  • Être un porte-parole efficace de l’organisation et promouvoir le changement de politique devant le gouvernement, les médias et d’autres publics ; donner des conseils sur les messages de relations publiques en fonction du discours émergent sur la politique en matière de drogues.
  • Apporter son expertise dans les partenariats interorganisationnels et dans le travail en coalition multipartite et diversifiée, en gérant les conflits et les approches de justice réparatrice au besoin.
  • Jouer le rôle d’agent de liaison et maintenir des liens avec l’administration et le corps professoral de la Faculté des sciences de la santé de l’Université Simon Fraser en ce qui concerne le financement, la recherche et l’élaboration de programmes ; offrir aux étudiants des possibilités de stage, de bénévolat ou de travail de recherche.

Gestion et ressources humaines

  • Veiller à ce que la CCPD soit bien gérée et travailler à la création d’une équipe dynamique et d’une culture organisationnelle collaborative ; offrir une supervision et un soutien au personnel, en étant responsable de la gestion globale et du soutien de l’équipe du personnel.
  • Veiller à ce que les politiques et les processus de ressources humaines soient efficaces et correspondent aux valeurs et à la stratégie de l’organisation ; officialiser les processus de ressources humaines de la CCPD dans un contexte de justice pour les personnes ayant un handicap, ce qui inclut une approche proactive des mesures d’adaptation.

Qualités et attributs du candidat

Nous vous encourageons à postuler si vous partagez une passion pour la mission de la CCPD et si vous possédez les qualités requises ci-dessous :

  • 3 ans et plus dans un rôle de direction d’une organisation, avec une expérience dans la gestion de l’élaboration et de la réalisation de politiques et de processus en matière de ressources humaines, de gestion des risques et de gouvernance.
  • 5 ans ou plus d’expérience dans la gestion du personnel et des projets, dans la collecte de fonds pour l’organisation, en ce compris les subventions pour la recherche ou les programmes, et également dans la préparation des budgets et des finances de l’organisation.
  • Un profond engagement pour la mission de la CCPD et pour la justice sociale, en particulier avec une représentation des personnes qui consomment des drogues en tant que leaders dans cette action.
  • Capacité à diriger un organisme national sans but lucratif, ce qui inclut la gestion du changement, l’élaboration d’une stratégie de collaboration et la mise en œuvre des meilleures pratiques de gouvernance ; une expérience de l’élaboration d’une stratégie ou des processus de planification stratégique, plus particulièrement dans un contexte de défense des droits ou au sein d’une coalition.
  • Capacité à guider une équipe dans l’établissement et la mise en œuvre des priorités à court et à long terme, et ce, en temps de crise continue d’empoisonnement par la drogue.
  • Capacité à défendre efficacement les priorités politiques de la CCPD ; connaissances et participation, ainsi que la capacité à se mettre rapidement au courant des discours sur les politiques en matière de drogues au Canada et au niveau international et de leurs impacts sur les secteurs et les communautés les plus touchés.
  • Capacité à établir et à maintenir des relations durables de confiance avec de nombreuses personnes et organisations, et à leur communiquer des informations fondées sur des valeurs, principalement aux personnes et aux communautés les plus affectées par la politique en matière de drogues.
  • Une expérience dans l’établissement ou la compétence à établir de solides relations avec des organisations et des communautés autochtones (en tant que dirigeant autochtone ou dirigeant de communauté de colons/nouveaux arrivants).
  • Capacité à mettre en pratique les décisions de l’organisation en matière de justice, d’équité, de diversité, de décolonisation et d’inclusion, comprenant des méthodes et un soutien qui tiennent compte des traumatismes.
  • Capacité à diriger et à soutenir le travail au sein d’une coalition de la société civile, ce qui inclut la médiation des conflits et les processus de justice réparatrice, au besoin.
  • Une approche interpersonnelle visant à rapprocher les personnes et les organisations et à préserver des relations à long terme ; de fortes compétences en mobilisation, en facilitation et en création de mouvements dans un contexte de plaidoyer.
  • Capacité à comprendre et à travailler avec des fonctionnaires et des processus gouvernementaux.
  • Solides compétences en communication écrite, orale et interpersonnelle en anglais, que c’est en personne, par appel téléphonique ou par vidéoconférence, et en utilisant les technologies courantes utilisées au bureau et pour la collaboration (par exemple Outlook, Slack, MS Office, Google Workspace, etc.)
  • Capacité à favoriser des communications organisationnelles bilingues (français + anglais) efficaces.
  • Grande capacité d’organisation, avec la capacité à modifier rapidement les priorités au besoin.
  • Capacité à traiter des informations confidentielles et sensibles avec une grande intégrité.

Les critères suivants sont considérés comme des atouts supplémentaires (nous n’attendons pas d’un candidat qu’il les possède tous) :

  • Expérience approfondie dans l’une des exigences essentielles énumérées ci-dessus.
  • Un diplôme d’études supérieures ou expérience équivalente en gestion organisationnelle et des affaires, en droit, en politique publique critique, en sociologie critique, en santé publique, en droits de la personne ou dans un domaine connexe, ainsi qu’une expérience avérée en développement organisationnel.
  • Une expérience vivante ou vécue de la consommation de drogues criminalisée, et en particulier une compréhension des façons dont la criminalisation et l’intervention gouvernementale peuvent être aggravées pour les personnes qui connaissent d’autres formes de marginalisation (cette divulgation est bienvenue pendant le processus de recrutement, mais n’est pas attendue/exigée).
  • Expérience de travail de première ligne avec des personnes qui consomment de la drogue ou qui sont marginalisées (par exemple, à cause de l’indigénéité, de la race, de la consommation de drogue, des habiletés, de la sexualité, de l’identité sexuelle, de la classe, du statut de citoyen ou d’immigrant, ou des conséquences de la criminalisation de la drogue ou du travail du sexe).
  • Avoir travaillé à l’Université Simon Fraser ou dans d’autres établissements de recherche postsecondaires, et notamment avoir établi des relations de travail efficaces avec les membres du corps professoral et de l’administration.
  • Une expérience de la direction d’une équipe en expansion rapide.
  • Capacités en matière d’entrepreneuriat et relations avec les bailleurs de fonds gouvernementaux et privés.
  • Compétences en communication et en médias en langue française ou autres langues parlées par les communautés qui sont touchées par la politique des drogues au Canada.

Si vous ne possédez pas toutes les compétences indiquées ci-dessus, mais une expérience professionnelle ou une expérience vécue ou vivante pertinente et une motivation pour ce travail, nous vous encourageons à postuler.

Procédure de candidature

La date limite de candidature est le samedi 10 septembre 2022 à 23 h 59, heure du Pacifique. Veuillez envoyer votre lettre de motivation (2 pages maximum) et votre CV à [email protected]. Merci d’envoyer des fichiers PDF intitulés au format NomPrénomLettredemotivation et NomPrénomCV. Dans la lettre de motivation, nous vous invitons à nous faire part de votre aptitude à diriger la CCPD dans sa prochaine étape — surtout votre capacité à gérer la transformation de l’organisation, à mettre en place une stratégie de coalition fondée sur la justice et l’équité et à moderniser la gouvernance, ainsi qu’à diriger la collecte de fonds.

Il est possible que l’équipe de recrutement modifie le processus de recrutement au besoin pour mieux évaluer le potentiel des candidats à occuper ce poste. Présentement, nous anticipons que le processus de recrutement comprendra les étapes suivantes :

  • Une présélection, qui impliquera certainement un court appel téléphonique
  • Une épreuve pratique en temps limité (honoraires modestes offerts)
  • Un entretien, qui se fera par vidéoconférence
  • Vérification des références (merci de fournir le nom et les coordonnées de trois personnes qui pourront confirmer votre expérience et votre compétence pour ce poste).

L’équipe de recrutement a engagé un consultant externe pour nous aider dans le processus de recrutement ; nous comptons contacter tous les candidats qui ont soumis une candidature complète pour les tenir au courant de leur avancement dans notre processus de sélection. Pour toute question concernant le processus de recrutement, veuillez contacter Maggie Knight à l’adresse [email protected]

Nous encourageons les candidatures précoces. Merci à tous ceux qui postulent.

About Canadian Drug Policy Coalition

Advocating for public health- and human rights-based drug policy grounded in evidence, compassion, and social justice