Les chefs d’État de l’hémisphère changeront-ils de cap au sujet des politiques sur les drogues?

Cet hiver, la Coalition canadienne des politiques sur les drogues a été invitée, aux côtés de 45 autres représentants gouvernementaux, d’entreprises et d’organisations de la société civile, à participer à un processus visant à élaborer divers scénarios sur ce qui pourrait se produire dans l’hémisphère dans le domaine des drogues et des politiques sur les drogues, au cours des 15 années à venir.

L’engagement à entreprendre un tel exercice de réflexion prospective a été pris par les dirigeants présents au 6ème Sommet des Amériques tenu à Carthagène, en Colombie, en 2012, où ils ont convenu d’examiner les approches actuelles utilisées pour les drogues illicites et d’envisager les alternatives possibles en matière de législation sur les drogues dans la région. Grâce à un processus de planification de scénarios à vaste impact de transformation, un éventail diversifié de participants s’est réuni pour élaborer divers scénarios racontant l’histoire de ce qui pourrait se produire dans les 15 années à venir – plutôt que ce qui devrait se produire, ou ce que nous souhaitons voir se produire – dans le domaine des drogues et des politiques sur les drogues. L’OEA a également rédigé un rapport analytique qui se penche sur la situation sur le terrain.

L’engagement à entreprendre ce processus découle de l’urgence exprimée par les chefs latino-américains au cours de la dernière année, en réponse à l’escalade des niveaux de violence dans la région. Depuis plusieurs années, les voix des dirigeants politiques d’Amérique latine passés et présents, insistent à ce que les politiques sur les drogues soient révisées, suite aux décès et à la destruction liés à la guerre continue contre les drogues. Même le prudent et conservateur Premier Ministre canadien, Stephen Harper, a déclaré qu’« il est clair que ce que nous faisons ne fonctionne pas », lors de la conférence de presse de clôture du sommet. Il n’est pas seul à constater ceci.

Les dirigeants siégeant en Colombie, en Uruguay, au Guatemala, ainsi que les anciens dirigeants du Mexique, du Brésil et de la Colombie, ont tous réclamé un dialogue sur des approches alternatives tenant compte des règlements régissant les drogues, de la décriminalisation et du passage de la culture illégale du pavot et du coca vers des régimes de culture légale à usage médical et industriel. Des changements majeurs sont-ils réellement à prévoir, ou s’agit-il d’une ouverture politique qui se fermera dès qu’un changement de dirigeant se produira? Ce dialogue est un processus continu et l’engagement pris par l’OEA d’entreprendre l’élaboration de scénarios est un point de départ encourageant. Mais où cela nous mènera-t-il?

Le 15 mai, l’OEA publiera son rapport analytique et quatre scénarios élaborés lors du processus de planification seront divulgués. Cette publication constitue un autre jalon sur la route de la réforme des politiques sur les drogues dans l’hémisphère et les scénarios présentés fourniront une ouverture pour le dialogue et la participation du public au sujet des politiques futures sur les drogues dans la région. La publication de ces scénarios est le prochain événement d’une série d’occasions qui se présenteront au cours des 3 années à venir et susceptibles de provoquer un changement réel au niveau de la lutte anti-drogue.

En début juin, une rencontre des ministres des affaires étrangères aura lieu, visant à discuter et à rédiger une déclaration qui permettra de renforcer et mettre à jour les politiques sur les drogues dans la région, notamment en étudiant certaines approches alternatives. En 2014, les Nations Unies achèveront la révision de mi-parcours du Plan d’action de haut niveau élaboré par la Commission des stupéfiants de 2009. En 2015, le prochain Sommet des Amériques aura lieu à Panama, offrant aux dirigeants la possibilité de contribuer réellement à une nouvelle approche sur les politiques sur les drogues. Et en 2016, l’Assemblée générale des Nations Unies tiendra une session extraordinaire portant sur les politiques sur les drogues à New York. La route devant nous présente un certain nombre de possibilités critiques qui permettra aux politiciens de faire preuve de leadership et de soutenir les efforts visant à tirer parti d’idées et d’approches novatrices. Reste à voir s’ils sauront mobiliser le soutien et le courage de le faire.

Pour vous tenir au courant des activités de la CCPD à l’étranger, inscrivez-vous à notre liste de diffusion. Et si vous souhaitez soutenir nos efforts pour mettre fin à la lutte anti-drogue, songez à faire un don.

Donald MacPherson

About Donald MacPherson

Donald MacPherson is the Executive Director of the Canadian Drug Policy Coalition and one of Canada’s leading figures in drug policy. In 2000 he published Vancouver’s groundbreaking Four Pillars Drug Strategy that precipitated a broad public discussion on issues related to addiction.

Sign up for latest news and updates

OPEN LETTER: International Narcotics Control Board must call... June 27, 2019

Download Open Letter   “Executions for drug offences are prohibited under international human rights law, as drug offences do not meet the threshold of ‘most serious crimes’ to which Article…

Opioid-related deaths in Canada: 11,577 lives lost through... June 19, 2019

(Interactive map) Source: “The opioid crisis has affected every part of the country, but some provinces and territories have been impacted more than others. According to data reported as of…

OPEN LETTER: Calling on Minister of Public Safety... June 11, 2019

Download Open Letter   “Your ministry and the Province bear responsibility to ensure the health and safety of people who use drugs. People continue to die as a result of…

A Roadmap for Canada’s Drug Policy Future: The... June 4, 2019

The first steps for systemic change are usually the hardest. But thanks to an international community of experts, including and especially those with lived expertise on the frontlines of Canada’s…

FOR IMMEDIATE RELEASE: Donald MacPherson, Canadian Drug Policy... June 1, 2019

Vancouver, BC—The BC Centre on Substance Use (BCCSU) has awarded drug policy advocate, Donald MacPherson, with a Lifetime Achievement Award for his dedication to public health, human rights, and drug…

MEDIA ADVISORY: Public forum to look at models... May 6, 2019

Going beyond decriminalization and envisioning a post-prohibition Canada where substances are legal and regulated What: Community forum featuring an international panel of experts on drug policy and experts with lived…